Dans les Calanques

Studio Gardoni lauréat du nouveau centre de secours du Redon à Marseille. Une nouvelle caserne pour Marseille et le Parc des Calanques.

Comment arriver à réconcilier architecturalement le sublime, composé par le calcaire du massif de Luminy, le bleu du ciel, le vert intense des pins d’Alep, la présence du soleil ardent, avec le traitement technique, architectural et fonctionnel, d’un bâtiment essentiel à la sécurité des populations ?

Comment « faire » avec la pente naturelle, avec des différences de niveau atteignant par endroits plus de 15.00 mètres ?

Il s’agit ici de chercher les lignes de force du site :

– Le découpage tranchant des roches blanches sur le fond du ciel.

– La lumière écrasante du soleil, qui marque les ombres tellement fort.

– Faire avec la force des éléments, s’y adapter, ne pas les contraindre.

Il s’agit à travers l’ensemble de notre démarche, de prendre en compte un héritage, pour en formuler un à notre tour.

L’idée est de mettre en œuvre une masse construite qui fasse bloc avec la caillasse blanche du site et la densité végétale environnante. Dessiner des formes architecturales simples, prescrire des matériaux qui sachent vieillir avec noblesse, tels que la pierre massive et le béton, le verre et l’acier. Démontrer de façon évidente, que le nouveau projet a toujours été là.

Nous construisons avec des strates de béton blanc, des sols qui recueillent la pente naturelle du terrain. Des sols en béton, qui prolongent le sol naturel sur et dans le bâtiment. Et la pierre massive (pierre de Fontvieille) qui vient remplir, habiter, ces strates.

Une manière d’accueillir le programme sans être en rupture avec le site.

Projet de 6,7M€HT / études 2020-2021

En collaboration avec Fabrice Giraud, architecte, Le ciel par dessus le toit, paysagiste, et OTEIS, BET TCE.